Exposition Jean Rio

Jean Rio est un poète, voilà qui parfois agace et irrite. Il est vrai que le mot est

lourd à porter, il semble arrogant, fier, altier et, depuis le 19 ème , il habille notre

imaginaire en redingote, écharpe rouge et chapeau noir, pas étonnant donc qu’il

soit plus facile de se dire menuisier ou vitrier. Cependant, Jean Rio est un poète,

oui, je l’affirme, il travaille le verbe comme d’autres le bois ou le verre, en toute

simplicité.

Jean Rio ne fait pas qu’arpenter la page blanche, il marche aussi de par le

monde, et le rencontrer c’est tout d’abord lui demander d’où il nous arrive, de

la Grèce ou du Mexique, et parfois il vous dira que c’est du bout de la rue, peu

importe, il est toujours en quête de visages et de paysages qu’il se plaît à

photographier.

Jean Rio est ce que j’aime à nommer un honnête homme. Voilà qui peut encore

agacer ou irriter. A quoi le sait-on ? A son regard et à sa poignée de main.

L’honnête homme est rare dans le monde d’aujourd’hui où, hélas et trop

souvent, prévalent brutalité, rapacité et cynisme. Il faut parfois bien du courage

pour rester ce qu’il est, mais par son exemple, du courage, il nous en donne.

Joël Jouanneau

Expositions de textes et photographies de Jean Rio à L’Ephémère et à la

Médiathèque Pondichéry jusqu’à fin Mai.

18199278_460100594381990_8479896156389489258_n

Le ciné-fil de Mai

Petit rappel pour ce vendredi 5 mai à 2Oh30 :
My sweet pepper Land, western kurde, politique, poétique et burlesque de Hiner Saleem.
90 minutes intenses à partager à Riantec, dans la salle audiovisuelle.
Cordialement, Joël

MY+SWEET+PEPPER+LAND

Expo d’Avril

L’association PHART et l’atelier/galerie l’Éphémère sont heureux de vous présenter cette nouvelle exposition en Avril et vous invitent à l’inauguration ce Samedi 08 à partir de 18:30 à l’Éphémère, 35 grande rue à Port-Louis.
 
Expo à l’FMR
Sculptures et création numérique avec:

Richard Martinez
Jean Marc Le Port

Alain Brouard
 
Exposition Proposée par l’association PHART
L’Éphémère, 35 grand rue. 56290 Port-Louis.
Du 1er au 30 Avril 2017
Ouverture les vendredi, samedi et Dimanche.
de 10:00 à 12:00 et 16h:30 à 19:00
VisPhart-FMR72

Adhésions 2017

Qui dit nouvelle année dit nouvelle  carte d’adhérent , merci de penser à renouveler la vôtre car adhérer à l’éphémère, c’est ce qu’il y a de mieux à faire pour nous permettre de continuer à partager avec vous nos émotions artistiques.

A partir de 10 euros
vous pouvez envoyer votre chèque au trésorier de l’association:

Stéphane Latimier
13 rue de la poste
56290 PORT-LOUIS

Carte FMR

Ciné-fil en Mars

Chers amis du ciné-fil, à vos agendas, vite vite car voici :

le vendredi 3 Mars à 20h30, une soirée documentaire a été mitonnée par notre ami Nicolas Le Gac, dont le choix s’est porté
sur ROYAL ORCHESTRA, un film musical merveilleux, émouvant du début à la fin, sans qu’on sache précisément pourquoi « , comme l’a écrit si bien le critique Jacques Drillon, dans Le Nouvel Observateur. D’après l’ami Nicolas, cette perle nous donne à voir le prestigieux Orchestre Royal d’Amsterdam partant en tournée à travers le monde, pour célébrer son 125ème anniversaire, et la réalisatrice, m’a t-il dit, suit les virtuoses à Buenos Aires, Soweto et Saint- Pétersbourg, et nous fait partager leur quotidien loin de leurs familles et leur communion avec le public ; elle part également à la rencontre des auditeurs et spectateurs, réunis par la même passion pour la musique. Elle montre comment l’ensemble réussit à gagner le cœur des gens ayant une culture différente. C’est un voyage vers le centre et le pouvoir de la musique, qui sait créer des émotions inattendues et aide à surmonter les difficultés de la vie.
Quand il m’a dit ça, je lui ai dit : ok pour le contenu, Nicolas, mais la forme, lafooorme, Nicolas, et il m’a répondu, mais mon cher Joël, Hedy Honiggmann est considérée comme l’une des plus grandes documentaristes au monde, de multiples rétrospectives lui ont été consacrées, notamment au MoMa de New York, au Centre Pompidou, au Festival de La Rochelle, à l’IDFA où elle a reçu en 2013 le  Living Legend Award pour l’ensemble de son œuvre.
Je lui ai alors demandé s’il n’avait pas quelques lignes exclusives de cette cinéaste pour nos amis du ciné-fil,  et il me les a lues, les voici :
J’ai tenté de capter la singularité des gens devant la caméra. Je ne filme pas des thèmes, je filme des gens, la beauté des gens. Jamais je ne pense en termes de « message » à transmettre. La plupart des gens que je filme essaient de survivre. Peut-être toute mon œuvre est-elle une encyclopédie perpétuelle de l’art de survivre. »
Là je l’ai arrêté, de  peur de devoir refuser du monde vendredi.
Il m’a alors demandé quel serait le film de fiction du Vendredi 7 Avril, je lui ai dit : ce sera Samba Traoré, le nom du personnage, et le réalisateur se nomme Idrissa Ouedraogo.
Bref à vendredi à Riantec, dans la salle audiovisuelle, et c’est toujours 5 euros.
cordialement,
Joël
royal-orchestra-documentaire-film-e1460212015212

Rencontre à l’Ehémère

Oyez oyez cher(e)s ami(e)s de L’Ephémère,
Si notre exposition-bilan s’achève samedi prochain, le 25 février donc – et inutile d’aller vérifier votre agenda – ce sera par une Rencontre au sommet entre Vous et Nous.

Ce Nous étant ce collectif d’artistes qui depuis plus de trente mois multiplie expositions, impromptus, concerts, lectures, projections de films, etc…
Le pourquoi de cette rencontre arrosée qui se déroulera de 17h à 18h30 au 28 Grande Rue de Port-Louis se résume en son avenir, qui n’est pas menacé, non, du tout, mais que nous voulons AUTRE, de sorte de ne pas nous répéter, et cet AUTREMENT, nous voulons en débattre avec Vous, avec la ferme intention de faire du 14 Juillet 2017, pour notre troisième anniversaire, une date  de lancement de ce Nouvel Ephémère. La rencontre est ouverte à tous.
On vous y attend fermement.

Pas de faux-bond possible, pour les absents je sais compter sur mes huit doigts.
A samedi avec joie et entrain.

Joël Jouanneau

P1200083_Fotor

2017 start!

L’Éphémère prend ses vacances en Janvier et vous ouvrira à nouveau ses portes le 04 Février prochain. A cette occasion le collectif nous présentera quelques temps forts de ces deux dernières années en photo et sur ses murs.

2017

CINE-FIL

Bonjour à toutes et tous,
le ciné-fil va reprendre, ce sera le Vendredi 3 février, à 20H30, et ce sera avec un film chinois, SHOWER.
De fait, cet ouvrage, j’en dois la découverte à la reine Christine, amie et ancienne libraire,
reconvertie aujourd’hui à la médiathèque de Lorient. La croisant dans Port-Louis, elle me remit avant l’été un Dvd avec ces simples mots : « regarde ça et si je ne me trompe pas sur toi, tu le programmeras dans ton ciné-fil. » Intérieurement j’ai pense : De quoi je me mêle ! mais le soir même et après avoir visionné SHOWER, sans hésiter j’avais décidé, au mot Fin de suivre son conseil.
L’action se déroule en un lieu unique : un établissement de bains publics à Pékin. Précisons que ce lieu à l’ancienne n’a rien à voir avec un sauna suédois, un hammam algérois ou une piscine à Lanester.
Vraiment rien. Ce serait plutôt proche du lavoir public de mon enfance, où des femmes se livraient à des ragots tout en lavant le linge sale des hommes. Là ce sont les hommes qui se font masser, se livrent à des jeux de société et se délivrent parfois, comme à confesse, de leurs déboires auprès du maître des lieux, le vieux Liu, dont le fils, simple d’esprit, entonne, régulièrement et comme il peut, son air favori : O SOLE MIO.
Evidemment, ce lieu paisible et bon enfant va se voir contrarié par l’arrivée d’une femme, et par celle du second fils du Maître, mais je ne vous en dis pas plus aujourd’hui, sinon vous auriez le sentiment d’avoir vu ce film, or il vous faudra attendre le 3 février pour cela. La projection se déroulera dans la salle audiovisuelle de Riantec, le prix est toujours de 5 euros et on vous y attend.
Cordialement, Joël

shower