Samedi 4 janvier, vernissage, impromptu et galette des rois

Il se trouve que nous avions à Port-Louis recueilli depuis quelques temps une encore assez jeune inouîte, Lise Hascoët, qui a hélas choisi de partir vers le Grand Nord, puisqu’elle va franchir le Blavet, la laïta, aller bien au-delà de Quimperlé et installer son iglou à Moëlan sur Mer, là où le verglas et les pingouins règnent en maître. Un peu orphelins, nous lui avons demandé, avant cet imminent exil de nous laisser ses souvenirs enneigés de voyages dans l’Arctique et l’Antarctique, ce qu’elle a accepté je dois dire sans trop de déplaisir. On les peut voir à L’ÉPHÈMÈRE jusqu’au 19 Janvier sous formes de dessins esquisses, broderies, croquis d’une grande humanité polaire etc… et elle s’est engagée à être à nos côtés le samedi 4 Janvier, de 10h à 12H30 et plus encore de 16 à 19h30, et plus encore à 18 heures où elle répondra à nos floconneuses questions, et comme c’est la veille de l’Épiphanie, nous y apprécierons cidre et galettes de rois.

Merci d’être à nos côtés, joël 

Jusqu’au 19 janvier. Ouvert les vendredis, samedi, dimanche de 16 à 19 H et de 10 à 12h30 le samedi. Plus, quand la porte est ouverte et la lumière allumée, n’hésitez pas à entrer…

Humanités Polaires

C’est à Port-Louis et nulle part ailleurs dans le Morbihan qu’il neigera dès ce vendredi ( et pour quelques semaines) et cette chance, nous la devons au crayon magique de Liz Hascoët et aux croquis extatiques qu’elle nous a ramenés du Pôle Sud, nous offrant ainsi pour les fêtes ses flocons noirs et blancs qui nous imposent leurs silences loin d’un réel assourdissant où nous sommes trop souvent mêlés, et inutile de venir en luge pour venir saluer ces visages ces museaux et ces paysages, il vous suffit de pousser la porte de l’ÉPHÉMÈRE pour glisser dans le rêve.Joël Jouanneau

Du 27 Décembre au 19 Janvier.
Ouvert les vendredi samedi et dimanche de 16 à 17h ( + de 10h à 12h30 le samedi)
Vernissage, impromptu et galettes des rois en présence de Liz Hascoët le Samedi 4 Janvier de 10h à 13H et de 16 à 19h30

Décembre à l'Ephémère: les Décalés font escale

Ils nous arrivent tout droit de Locmiquelic LES DÉCALÉS, ces artistes des Ateliers du Bout de la Cale, et ils seront nos invités du Vendredi 6 au samedi 21 décembre, et pour cette carte blanche hivernale ils nous réchaufferont avec des idées et des œuvres plein la tête, une revue en gestation, des dessins et des peintures, mais c’est pas tout non c’est pas tout, le vendredi 20 à 19H30, ils accueilleront LES FRÉRES CHARTIN, (Guillaume et Titwan) deux revenants de l’Île de La Réunion qui, avec leurs amis, célébreront en couleurs, en musique et avec beaucoup de poésie le bel anniversaire de l’abolition de l’esclavage, mais c’est pas tout, ah non c’est pas tout, du tout du tout, puisque du 23 décembre au 18 janvier, c’est LISE  HASCOET qui, de retour de sa banquise, nous offrira pour Noël ses splendides noirs et blancs.  J.J.

Une partie de l’équipe des Décalés au travail à l’Ephémère.
Les ABC: histoire et projets...
LES ABC À PORT-LOUIS. Résidences du mois de Décembre.
Ahhhhhh…. respirez, vous êtes aux ABC!
Alors que FIP, une des meilleures radios culturelles de France ferme ses antennes régionales, notre chère petite association continue son bonhomme de chemin, sans domicile fixe (c’est très tendance),  gonflée de zenitude, car pleine des bonnes énergies métaphysiques d’Outre Rade, et d’une aptitude certaine à la décroissance .Vivants nous sommes, et contemplatifs des cadeaux que la vie font aux uns et aux autres (Bienvenue et merci à Abel Barrier, petit mage de Sainte Catherine…).  
      LE DÉCALÉ, c’est le nom de la revue sur laquelle nous travaillons depuis plusieurs mois, qui rassemblera les œuvres (Dessins, peintures, photographies, récits et ambiances sonores) de presque 30 artistes d’ici et ailleurs, qui ont accepté de se livrer et nous suivre dans l’aventure.  
Pour la petite histoire:
Comme son nom l’indique, notre association Les Ateliers du Bout de la Cale jouissait jusqu’en décembre 2017 d’une situation de vigie dans un bâtiment privé, idéalement situé au bout de la cale du port de Ste Catherine (Locmiquélic, 56).Résidences, performances, concerts, expositions, cet atelier a accueilli 3 années durant de nombreux artistes avec l’exigence d’inscrire ce lieu comme une escale ressource des arts et de la maritimité.Sans courber l’échine face à l’adversité qui nous a définitivement délogés de ce lieu, Dé-calés nous sommes devenus.
Aujourd’hui, dépourvus d’un site pour développer nos ambitions culturelles, nous nous trouvons dans un espace universel au bord des mondes maritimes qui donne à nos idées de nouvelles dimensions, notamment exister à travers une édition. La revue Le Décalé sera donc un objet artistique, une invitation à se questionner, détourner, surprendre, bousculer, oser, provoquer, enchanter leur rapport au monde maritime, dans le champs de l’art contemporain : dessin, peinture, photographie, écriture, son, vidéo, et toutes explorations graphiques. Une édition annuelle (ou pas !), un tirage local de qualité, une équipe éditoriale internationale (et exigeante !), bref un projet ambitieux (oui madame!).
LES DATES À VENIR, ET À RETENIR Du 5 au 23 Décembre 2019, Ephémère, 28 Grande Rue à Port-Louis (56)
  RÉSIDENCE  ABC  LE DÉCALÉ, Chemin de fer, mise en page dernières illustrations Présence intermittente des artistes (Catherine PouplainGaele FlaoMonsieur QQ, Isabelle Keller, Youn Kamm) et des membres actifs de l’association. Ouverture au public les 13-14-1520-21-22 Décembre, de 9h30 à 18h30 Vente-Exposition d’une sélection d’œuvres de l’équipe artistique des ABC (& surprises!). En attendant le programme complet, notez immédiatement dans vos agendas, et préparez vos plus beaux costumes pour notre  BAL DÉCALÉ,  on vous donne rendez-vous le Samedi 4 AVRIL à partir de 19H à l’ARTIMON (Locmiquélic). A tout bientôt , joyeuses fêtes à toutes et tous!

L’Équipe des ABC.

lesateliers.56@gmail.com
ateliersduboutdelacale.fr
Facebook





                                                                       

Impromptus de VéKâ suite

Novembre vous emmène dans un itinéraire pictural accompagné de poésie, de comédie, de chants, de danse et d’échange clownesque.

Vendredi 15 novembre 19h

Ethéra Incognita présentera l’ASPECTIVE

Impromptu « improbable en présence de l’artiste ».


Créatrice solitaire et revendiquant le hic et nunc, vous ne trouverez aucune trace d’elle sur les réseaux sociaux ou moyens de communication virtuels.
Exceptionnellement l’artiste sera en présence de l’artiste et présentera quelques éléments qui constituent L’ASPECTIVE.
Elle expliquera ce que c’est.
Laissez vos téléphones, tablettes et appareils de captation et venez profitez par vos sens, par vous même. (si c’est encore possible) Le VENDREDI 15 NOVEMBRE 2019
VERS 19H à L’Éphémère
28 GRANDE RUE 56 290 PORT LOUIS.

Entrée Gratuite

Dimanche 24 Novembre 10h00 à 12h30

Atelier Danse intuitive “Rencontre sensible entre la danse intuitive et la peinture”

Animé par Soline Désiré « Zemzemehé Rouh » 

« Lors de cette séance, nous partirons en exploration dansante des œuvres de l’exposition.
La peinture naît du mouvement intérieur créatif de l’artiste.

La danse intuitive est une danse libre qui procède aussi de ce chemin.

Laisser émerger le geste, laisser le corps prendre le relais de l’émotion jaillissante et l’exprimer à travers le mouvement. Dans ce temps d’atelier, nous nous laisserons imprégner par les œuvres picturales de l’exposition.
Et nous laisserons le contact s’établir entre l’émotion qu’elle suscite et notre corps dansant.
De façon douce, progressive et respectueuse du corps de chacun, je vous propose de vous guider à travers cette exploration sensitive.
L’entrecroisement des Arts est une richesse pour comprendre qui nous sommes dans notre profondeur et notre beauté…
Inscription : VéKâ 06 78 74 82 48
Lieu : L’Éphémère, 28 Grande rue, 56 290 Port-Louis (proche Lorient)
Horaires : 10h00 – 12h30
Participation financière : 20 € tarif spécial exposition
Tenue : Tenue souple dans laquelle vous êtes à l’aise.
Public : Tout public. Aucun pré-requis nécessaire

Vendredi 29 novembre à 18h

Finissage

Hélène Monsigny (Locmiquélic)

Clown

Retour de voyage

“Improvisades aux accents russes”

Entrée Gratuite

Dimanche 30 novembre fin de cet itinéraire pictural.

Impromptus de Vékâ à l’Ephémère du 8 au 30 novembre

VéKâ

Peinture gestuelle intuitive, improvisation.

Débuter une toile sans avoir la moindre idée de sa destination, sans indice de finalité.

Une trace colorée libérée sur un support surtout à se vider de toutes pensées, à se vider de toutes les images mémorisées et de laisser aller la main, les doigts … jusqu’au corps.

Un processus de liberté corporelle tout entier dédié à la réalisation d’une proposition intime.

Mes invités artistes :

Sarra Monjal une artiste plasticienne tourangelle est basée à Plouhinec depuis 1 an.

Reconnaissable par sa technique et ses couleurs qu’elle crée elle-même ainsi que son univers abstrait basé sur une épuration des lignes au couteau par succession de couches picturales.

Chaque œuvre est d’abord construite, dessinée, puis épurée, ligne après ligne, courbe après courbe. Ses œuvres peuvent ouvrir une multitude d’interprétations et de métaphores différentes car nous associons certaines situations à telle ou telle couleur, telle ou telle forme, et ce, de manière tout à fait personnelle.

Ce sont des œuvres ouvertes que le spectateur peut lire librement, certains y trouveront un rapport au réel, d’autres seront happés par l’atmosphère qui s’en dégage.

L’expérience du vécu fait naître l’idée.

Jeanine Gueran une femme du « bout du monde ».

Elle contemple les deux mondes qui sont les siens : la mer et la terre.

De ces éléments qui se côtoient en harmonie, s’affrontent parfois, elle en tire ses émotions qu’elle tente de partager dans son univers pictural.

Novembre vous emmène dans un itinéraire pictural accompagné de poésie, de comédie, de chants, de danse et d’échange clownesque.

Vendredi 08 novembre

Vernissage à partir de 18h30

19 h

Mots Croisés

Lectures par les Auteurs : Diego Brajerac, Joël Cormier, Jérôme Brondel

Accompagnés en musique : Mathias Rebuffé, Glenn Dagorn

Samedi 09 novembre 19h

Natacha Jouet dite L’Acantah chanteuse et Nicolas Ragu comédien metteur en scène.

« Concert entre deux valises » concert de musique du monde – crée au festival d’Avignon 2015.

Un moment ou les voix du comédien et de la chanteuse deviennent messagères des déracinés ici comme ailleurs.

Entrée 3€

Dimanche 10 novembre de 14h à 16h30

Atelier découverte de la voix parlée à la voix chantée.

Animé par Natacha Jouet dite L’Acantah chanteuse et Nicolas Ragu comédien metteur en scène.

Une approche de la voix par la transcendance et par la conscience de l’intention.

Aucun pré-requis au chant, tout public.

Participation : 20€

Réservation VéKâ 06 78 74 82 48

Annette Batelier: travail plastique du 12 octobre au 2 novembre à l’FMR

La notion de fragment(s) est au cœur de ma réflexion plastique.

Depuis une dizaine d’années, les fragments récoltés, nettoyés, inventoriés, « auscultés » et intégrés à mon travail sont des morceaux d’objets divers ramassés sur l’estran et significatifs d’une activité humaine passée plus ou moins ancienne ; témoignages de vies humaines, sortes de matériaux d’une archéologie rudimentaire.

Des objets du quotidien, de nature et de facture banales, rarement précieux et surtout de la vaisselle (assiette, théières, bols, tasses…). Surtout, parce que ce sont les fragments qui se trouvent en plus grand nombre mais aussi pour ce qu’ils portent de symbole en termes d’évolution de l’humanité.

La céramique marque le passage du nomadisme à la sédentarité et, de ce fait, un pas important dans l’évolution des civilisations. Par ses formes, ses décors, sa facture plus ou moins grossière, elle évoque des périodes précises, des modes de vie, des goûts pour des couleurs ou une imagerie, des habitudes alimentaires (cafetière et café…), voire des systèmes économiques.

Ces objets sont présentés dans une mise en scène inspirée des techniques de conservation muséales et archivistiques et des cabinets de curiosité. La référence plastique est à chercher du côté de l’œuvre de Joseph Cornell.

L’emploi détourné des codes d’archivage, appliqué au fragment, lui confère un statut de témoin d’un passé plus ou moins lointain, conforte sa légitimité à être sorti de la vase et de l’oubli. Il témoigne d’une vie concrète qui a toujours sa place dans notre monde de virtualité et de dématérialisation exacerbées.

Les fragments sont parfois peu ou non identifiables.

Parfois ils sont reconnaissables, parfois même une histoire particulière peut leur être associée.

En parallèle, une nouvelle recherche se fait jour qui tend vers la re-création d’objets à partir des fragments. Non pas reconstruction dans un souci de rigueur archéologique, mais recomposition plus libre. Pour l’heure, cette nouvelle étape n’en est qu’à ses débuts. Les premières réalisations relèvent du dessin et de quelques essais en volume.

Mais quel que soit le médium, c’est notre histoire commune que racontent ces fragments.

A. Batelier, le 06 octobre 2019.

Seront également présentés les travaux des élèves de la classe d’Hayate Leroy – école Chandernagor à Port Louis.

Ouvert du mercredi au dimanche de 15 à 19h; le samedi de 10 à 12h3O. Et sur rendez-vous.

RADIO DANSE PHONIE, impromptu vendredi 27-09 à l’Ephémère

Amies amis de L’éphémère,vendredi 27 septembre à 19h au 28 Grande Rue de Port-Louis, il vous sera possible de rencontrer un rare, doux et délicat trio, celui qui fera se croiser danse (Sabine Desplat) Radio (Franck Gourdien) et Musique (Youn Kamm), ensemble suivi d’un échange verbal avec vous, et si vous voulez en savoir plus lisez ci-dessous, et si vous voulez être sûr de le voir, il est prudent de réserver, joël jouanneau

RENCONTRE AVEC SABINE DESPLATS & FRANCK GOURDIEN

RADIO DANSE PHONIE

Vendredi 27 septembre 2019, 19H00

Diffusion de l’émission radiophonique À pied doeuvre (PART I)

Le premier mot fut un mouvement – 33’

suivi d’un intermède dansé de Sabine Desplats

puis conversations autour d’un verre

Musicien invité : YOUN KAMM

Ars Proxima et L’Éphémère vous invitent à cette soirée dédiée à l’écoute de la danse. Si la danse à l’instar de la peinture peut inviter au silence, la danse pense, elle aussi. Non seulement par mouvements sur le plateau, mais elle fait penser en coulisse. La chorégraphe et danseuse Sabine Desplats en parle tout au long des deux émissions À pied d’oeuvre Arts de la scène de Franck Gourdien.

Ainsi RADIO DANSE PHONIE offre-t-elle cette double occasion : l’opportunité, si rare, de venir se poser – pauser – à l’écoute de la radio, et de regarder celle qui parle danser – soirée-portait d’une danseuse, donc.

participation libre

GALERIE L’ÉPHÉMÈRE

28, Grande Rue

56290 Port-Louis

places limitées, merci de réserver au 07 86 90 92 11 (Franck gourdien)