Etats de sieges: l’impromptu le février

Donc, ce sera vendredi, le 23 de ce mois encore un peu froid, et vous aurez, chez vous, avalé une bonne soupe chaude et dégusté un bon plat ( non industriel, c’est un bon conseil ) et à 20h30 dernier carat, vous serez à L’éphémère, assis sur une chaise, confortablement, c’est un engagement, et si vous arrivez un peu avant personne ne vous en voudra, puisque nous serons là, nous, Les Debout de la soirée, ceux qui vont faire se croiser devant vous Boris Vian et Pina Bausch, Bourvil et Monsieur Gaga, les petits coeurs de la chorale de Riantec et le prophète Palenka, l’incontournable De Funés et l’ami Henry Michaux, sans compter les inattendus et autres bavards silencieux, qui, au final, vous offriront fromages desserts et boissons, afin de clore dans la joie cette exposition où assises et assis auront été sacrés rois.
A tout de suite, joël jouanneau ChAiSeS 003

Publicités

ASSIEGEONS-NOUS!

Le Vendredi 23 février, à L’éphémère, il nous faudra faire nos adieux à l’exposition LA CHAISE, et nous le ferons avec un zeste de tristesse, mais aussi avec bien de la joie car ce soir-là, chants, lectures, images, se croiseront de 20h30 précisément à 22 heures (montres et coupe de champagne en mains). Ce sera un Petit Plaisir à Partager, un impromptu concoricocté à plusieurs voix, où la chaise sera Reine, et qui a pour titre ASSIEGEONS-NOUS. L’entrée est libre, mais il est prudent de réserver, le nombre de places étant limité. A tout bientôt. Joël Jouanneau 

Le 20 janvier, c’était déja la fête aux chaises pour le vernissage de l’exposition (photos ci-dessous). Et à nouveau la fête, le 23 février, mais cette fois pour un décrochage animé.

vern.chaises 003vern.chaises 008

« Les chaises », projection annulée

Faute de droits, la projection du film « les chaises »  sur la chorégraphie de Pina Baush, prévue pour le vendredi 2 février, a dû être annulée. Mille excuses à celles et ceux qui en rêvaient!…

C.H.A.I.S.E.S.

2701chaises 010

Près de cinquante chaises vous attendent, elles siègent à l’éphémère, au 28 de la Grande Rue de Port-Louis, et parmi elles, 4 petites nouvelles de la fée Sylvette Berner (dont une toute en en sucre et une électrique), vous pourrez aussi vous frotter à une pensée à haut risque de Monsieur Lichtenberg écrivant que c’est une vraie question de se demander, lorsqu’on écartèle un meurtrier sur la roue, si on ne tombe pas dans la même erreur que l’enfant commet lorsqu’il frappe la chaise à laquelle il vient de se cogner, et observer sur papier une haletante Chaise Haute Aux Impulsions Sacrément Emoustillantes, ainsi qu’un émoustillant Cœur Haletant Amoureux Intransigeant Sur Etiquette, chaises toutes deux offertes par Syld&Alia que probablement, tout comme moi, vous ne connaissez pas. Joël Jouanneau

Les Vendredi et Samedi de 10h30 à 12h30 et de 16h30 à 18h30, ainsi que le dimanche de 10h30 à 12h30. Jusqu’au 25 février. Entrée libre.

2701chaises 002

CHAISES: la récréation…

Ce sera fête aux chaises, ce samedi 20, à partir de 18h30, à l’Ephémère.  Résultat du travail soigneux de bricoleurs efficaces et inventifs, elles sont une cinquantaine, non pas à se bousculer, mais à faire une ronde comme des enfants dans une cour de récréation, tandis que d’autres -moins disciplinées!- tentent une escalade jusqu’au plafond ou grimpent sur les murs. Sur certaines, il vaudrait mieux … ne pas essayer de s’asseoir: vous verrez!…! Et d’autres sont au contraire une invitation à se poser ou à rêver.

Sur les murs aussi  peintures, photos, dessins, sérigraphie en disent long, à leur tour et toujours sur le thème de la chaise dans tous ses états.

Donc, ce samedi:–  à partir de 18h30 , Vernissage de l’exposition Etats de Siège(s) au 28 de la Grande Rue – avec petits en-cas, et autres coupe-faim. Entrée libre.

– de 20h à 21H30, Projection du film La Chaise, et de son complément L’impropriation, un « hommage » au travail signé de l’ami Franck Gourdien, dans la salle des mariages de la Mairie.

ex2.chais 003

ex2.chais 002ex2.chais 006

La Chaise

Celui ou celle qui écrit, telle ou tel autre qui ne quitte pas son écran au bureau, le savent bien : impossible de se passer de La Chaise, laquelle nous fait payer cher le fait de s’asseoir dessus en se vengeant sur nos cervicales et nos vertèbres, ne rendant ainsi heureux que les seuls ostéopathes et kinésithérapeutes. Assez de ce masochisme, on va leur faire leur fête ! se sont dits, unanimes, les artistes de l’éphémère, et ils ont décidé, pour l’an nouveau et durant cinq semaines, de rendre coup pour coup à ces quadrupèdes dont cuir, paille et bois sont sournois et ne nous séduisent que pour nous torturer et parfois même nous désarçonner. Et donc, du 20 janvier au 25 février, images, danses, lettres et mots, tournevis, gouaches, photos, chignoles, musiques, pinceaux et marteaux vont s’en donner à cœur joie, et pour vernir cette aventure festive, nos artistes vengeurs vous invitent le samedi 20 janvier, et en deux temps :

– de 18h30 à 19h30, Exposition Etats de Siège(s) au 28 de la Grande Rue – avec petits en-cas, et autres coupe-faim.

– de 20h à 21H30, Projection du film La Chaise, et de son complément L’impropriation, un « hommage » au travail signé de l’ami Franck Gourdien, dans la salle des mariages de la Mairie.

Joel Jouanneau

 

LA CHAISE: le chantier s’ouvre

C’est demain -mercredi 10- que des chaises vont débarquer en force à l’atelier-galerie Ephémère. Chantier ouvert donc de 10 à 12 h et de 14 à 17 h. Pareil mercredi 17.

Suivra, le 20 janvier, dans la salle des mariages de la mairie de Port-Louis, la projection de deux films de Franck Gourdien: La Chaise et l’Impropriation.

CHAISES

ET LE 20 JANVIER:

LACHAISEEPHEMEREFG