Ecouter-voir: soirée lecture ce samedi 16février

Un instant, lors du vernissage le samedi 9 février…

Trois lecteurs liront trois textes de trois auteurs : l’un issu des documentaires radiophoniques, le second sera d’eux-mêmes, et ils feront entendre un texte ou un fragment d’un tiers qu’ils souhaitent être entendu.La soirée de lecture est placée sous l’obédience de la littérature.

Soirée lecture, ce samedi 16 février à 18 heures, avec Claudie Manceau, Joël Jouanneau, Jean Rio.

Publicités

ECOUTER-VOIR, vernissage ce samedi 9 février

À l’occasion de la sortie de la première production d’Ars proxima, le CD / Livret À pied d’oeuvre (six portraits radiophoniques d’artistes du pays de Lorient), nous avons le plaisir de vous inviter au vernissage le samedi 09 février à 18 heures à l’FMR .
   Avec les oeuvres de Muriel Louette, Daniel Cordeau, Georges Le Fur, Renaud Debray, Younn Locard, Sylvain Le Corre… et la participation de Damien Tillard de radio Balises
   À 19 heures, projection de Florilège (18 mn), film introductif aux six documentaires sonores.
   Soirée lecture, le samedi 16 février à 18 heures, avec Claudie Manceau, Joël Jouanneau, Jean Rio.
   Durée de l’exposition : du 09 au 24 février 2019
   Vente du CD : 20 € (édition limitée)
   Franck Gourdien & Yves Millet

Contact : arsproxima56@gmail.com – Franck : 07 86 90 92 11

ECOUTER VOIR, du 9 au 24 février

Si les photographies argentiques de Alain Keler quittent aujourd’hui notre FMR, c’est pour laisser place à un événement à la fois artistique et éditorial : ECOUTER VOIR. Franck Gourdien, à l’origine de ce projet, est un artiste d’une singularité rare et qui échappe aux calculs marchands. D’un évident courage, il a su forcer notre estime et notre admiration. D’un calme qui n’est qu’apparence, poète d’une saine radicalité : que l’on m’extirpe les nerfs ou à mort fouettez-moi ! il est assez souvent cinéaste et, comme tel, travaille plans et sons comme le font les petites mains de la haute-couture. C’est aussi et avant tout, nous dit-il, un homme de radio, un radiologue donc, qui œuvre pour Radio-balises à qui il offre de fort belles créations.
Aimant à s’attarder sur les artistes au travail dont il aime explorer les appartements intérieurs, il vient avec son ami Yves Millet, de créer une maison d’édition Ars Proxima dont ils nous feront découvrir le jour du vernissage le premier CD : À PIED D’ŒUVRE . Ce sera samedi, ce sera le 9, ce sera à 18 h, ce sera en février, ce sera à l’FMR, il y aura des images et des sons inédits, et au mur des œuvres nouvelles, c’est pourquoi vous y serez. écouter voir (2)

   À l’occasion de la sortie de la première production d’Ars proxima, le CD / Livret À pied d’oeuvre (six portraits radiophoniques d’artistes du pays de Lorient), nous avons le plaisir de vous inviter au vernissage le samedi 09 février à 18 heures à l’FMR .
   Avec les oeuvres de Muriel Louette, Daniel Cordeau, Georges Le Fur, Renaud Debray, Younn Locard, Sylvain Le Corre… et la participation de Damien Tillard de radio Balises
   À 19 heures, projection de Florilège (18 mn), film introductif aux six documentaires sonores.
   Soirée lecture, le samedi 16 février à 18 heures, avec Claudie Manceau, Joël Jouanneau, Jean Rio.
   Durée de l’exposition : du 09 au 24 février 2019
   Vente du CD : 20 € (édition limitée)
   Franck Gourdien & Yves Millet

Contact : arsproxima56@gmail.com – Franck : 07 86 90 92 11

 

Jazzminiatures à Port-Louis

Cette nouvelle édition de J003azzminiatures, la quatrième à Port-Louis, affirme cette fois encore la volonté de provoquer des rencontres entre le jazz et d’autres formes d’écriture.

En préambule, l’association Hop’njazz s’associe avec l’Ephémère pour la projection du documentaire de Richard Bois, Zicocratie, qui interroge les relations de travail au sein d’une formation de jazz. (vendredi 18 janvier, 20h30, salle audiovisuelle de Riantec, 5 et 4 euros)

Le lendemain, samedi 19, sur la prose de Blaise Cendrars et celle de Patrick Bouvet, se formera un duo improbable entre le metteur en scène Joël Jouanneau et le guitariste Pierre Durand.(samedi 19, salle des mariages, mairie de Port-Louis, 10 et 8 euros. Réservation : 06 50 74 64).

Au fil de janvier vous pourrez découvrir les images du photographe Alain Keler : Juke Joint Blues, une suite photographique composée comme un long blues sur les rives du Mississippi. Les photographies seront visibles à la médiathèque et à l’Ephémère (visite commentée samedis 12 et 19 janvier, à 16h30, rendez-vus à la médiathèque). On pourra également en voir lors d’un photo-concert (à 17h, le dimanche 27, salle des fêtes de Locmalo) où deux saxophonistes : François Ripoche et Steve Potts improviseront sur les images projetées.

En écho à l’exposition, le bluesman anglais Paul Cowley revisitera quelques blues de l’histoire à la Dame Blanche. (Samedi 26, à 20h30, 7 euros, réservation : 02 97 82 45 11). Ce même jour à la Dame Blanche, Alain Keler présentera et dédicacera son livre « Journal d’un photographe ».

Et enfin, pour conclure, c’est le trio Das Kapital qui aura le mot de la fin avec : Vive la France, à 19h salle des fêtes de Locmalo. 12 et 8 euros. Réservation : 06 70 50 74 64. Bar et restauration sur place.

002

Jazzminiatures: les photos d’Alain Keler

Au milieu des années 1980, le photographe a saisi ces instants d’humanité dans le delta du Mississippi : chanteurs et amateurs de blues, obsèques et mariages, rencontres au hasard d’une rue ou de la campagne…Mais aussi ces prisonniers dans un champ de coton ou dans un pénitencier. Et l’horreur… L’horreur du couloir des condamnés à mort et de cette chaise électrique…

Emouvante et superbe, cette exposition du travail d’Alain Keler (Agence MYOP). Il y a la technique : du noir et blanc, avec ce grain inoubliable de l’argentique. Et ce rapport, entre le photographe qui sait se faire oublier (gràce aussi à ce petit Leica, avec lequel il travaille) et le sujet, dont on sent qu’il se sait respecté.

C’est à voir à l’Ephémère et à la médiathèque Pondichéry du 11 janvier au 2 février, dans le cadre du Festival Jazzminiatures. Les samedis 12 et 19 janvier, rendez-vous à la médiathèque à 16h30 pour une visite commentée jusqu’à l’Ephémère. Vernissage le samedi 26 janvier à 16h, en présence d’Alain Keler, qui présentera et dédicacera ensuite à la Dame Blanche son livre « Journal d’un photographe ».

keler 005

Les mots d’Alain Keler sur son travail:

keler 003

RECTIFICATIF

 

Contrairement à notre précédente information, et par sagesse, l’éphémère n’ouvrira pas ses portes après travaux le 5 janvier prochain mais seulement le 10. Voici donc le nouveau calendrier :

Du 10 janvier au 2 février : JUKE JOINT BLUES, exposition d’œuvres photographiques de Alain Keler, dans le cadre du festival Jazz Miniatures.

le 18 janvier à 20h30, projection de ZICOCRATIE (également dans le cadre du festival Jazz Miniatures), un documentaire sur le Méga Octet du jazzman Andy Emler, en présence de son réalisateur Richard Bois, dans la salle audiovisuelle de Riantec.

Les 28, 29 et 30 : RÉSIDENCE de l’atelier théâtral de Armel VEILHAN.

Du 8 au 17 février : ÉCOUTER VOIR, une carte blanche de Franck Gourdien et Yves Millet, avec exposition de peintures tapisseries et gravures, projection d’un film de dix-huit minutes et présentation de À pied d’œuvres, CD / livret consacré à Muriel Louette et Georges Le Fur.

Avec nos excuses et très vite, de plus amples informations, mais retenez déjà ces dates devenues définitives ?

FMR JANVIER

 

Après travaux, L’ÉPHÉMÈRE reprend ses activités en ouvrant grandes ses deux portes en janvier avec un programme bien chargé, et si vous en doutez, lisez :

Les 5 et 6, de 18 à 20 heures : ÉCOUTER VOIR, une carte blanche de Franck Gourdien et Yves Millet, avec exposition de peintures tapisseries et gravures, projection d’un film de dix-huit minutes et présentation de À pied d’œuvres, CD / livret consacré à Muriel Louette et Georges Le Fur.

Du 10 au 27 : JUKE JOINT BLUES, exposition d’œuvres photographiques de Alain Keler, dans le cadre du festival Jazz Miniatures.

le 18 à 20h30, projection de ZICOCRATIE, un documentaire sur le Méga Octet du jazzman Andy Emler, en présence de son réalisateur Richard Bois, dans la salle audiovisuelle de Riantec.

Les 28, 29 et 30 : RÉSIDENCE de l’atelier théâtral de Armel VEILHAN.

Très vite, de plus amples informations mais retenez déjà ces dates.